Le tout premier Sommet pour un plan environnemental national de la ferme prévu en novembre à Ottawa

Les parties prenantes du secteur agroalimentaire sont invitées à s’inscrire à www.nationalefp.ca

(Calgary, Alberta), le XX septembre 2016 – Bientôt aura lieu le tout premier Sommet pour un plan environnemental national de la ferme (PENF), ayant pour objectif de répondre aux besoins d’un marché qui évolue en fonction de la demande toujours croissante des consommateurs pour des aliments issus de sources d’approvisionnement respectueuses de l’environnement. Les organisations provinciales et territoriales chargées d’un Plan environnemental de la ferme (PEF) visent la création d’un programme pancanadien permettant de jeter un pont entre l’engagement de l’industrie agricole à produire des denrées alimentaires de façon durable et la tendance toujours plus marquée des entreprises alimentaires mondiales à adopter des programmes d’approvisionnement durable.

Le Sommet PENF mettra en lien toutes les parties prenantes de la chaîne de valeur agroalimentaire canadienne dans le but de créer un programme national répondant aux besoins des producteurs qui cultivent des produits maraîchers ou élèvent du bétail dans diverses conditions agricoles, tout en assurant aux acheteurs une constance, peu importe la provenance du produit au Canada.

« Chacun des programmes PEF des provinces et territoires exploite ses propres forces et attire déjà plusieurs acheteurs importants qui l’ont intégré comme composante environnementale à leurs programmes de sources d’approvisionnement durable, affirme Paul Watson, directeur du programme PEF pour l’Alberta. Toutefois, nous sommes conscients qu’il demeure complexe pour les acheteurs de s’approvisionner dans plusieurs régions du Canada à la fois. Un programme national comblera cette lacune en assurant une constance dans l’approvisionnement de produits durables partout au Canada. »

Les participants au Sommet PENF pourront mieux comprendre le fonctionnement des PEF à l’échelle des provinces et territoires et le rôle de ceux-ci comme composantes environnementales au sein de programmes durables propres à certains secteurs, tels que l’initiative proAction mise de l’avant par Les Producteurs laitiers du Canada, le projet de Bœuf durable vérifié et l’Initiative nord-américaine pour la culture durable de la pomme de terre (North American Potato Sustainability Initiative). Le Sommet jettera les assises sur lesquelles bâtir et permettra aux parties prenantes d’élaborer un programme national qui tient compte des besoins des acheteurs canadiens et d’ailleurs dans le monde. Ce sera l’occasion de se pencher sur des modèles de prestation potentiels et de mobiliser les intervenants concernés, de la ferme à la table, pour élaborer plus en détail cette solution toute canadienne initiée par les producteurs.

« Nous encourageons les entreprises de toute la chaîne de valeur à s’inscrire au Sommet pour un Plan environnemental national de la ferme afin de prendre part à cette importante démarche tournée vers l’avenir. Tout comme mes homologues chargés des programmes PEF des provinces et territoires, je suis enthousiaste d’engager la conversation afin de façonner un programme national qui facilite l’accès à un approvisionnement constant en denrées alimentaires issues d’une production durable pour les acheteurs canadiens. »

Le sommet PENF aura lieu les 1er et 2 novembre à Ottawa. Toutes les entreprises de la chaîne de valeur agroalimentaire, petites et grandes, sont invitées et encouragées à y participer. Pour plus de renseignements, y compris sur l’inscription à l’événement et sur les possibilités de commandites, visitez le www.nationalefp.ca.

Le Plan environnemental de la ferme (PEF) est un programme à participation volontaire qui sert à cerner et à mettre en valeur les forces en matière de gestion environnementale, ainsi qu’à atténuer les risques pour l’environnement, dans les exploitations agricoles et d’élevage partout au pays. Cet outil flexible est actuellement offert à l’échelle provinciale, créant une occasion pour les producteurs de déterminer leur capacité à adopter des normes de durabilité motivées par les consommateurs.

Paul Watson est directeur du programme PEF de l’Alberta. Depuis son entrée en fonction en 2015, il reconnaît la nécessité d’harmoniser les programmes PEF au Canada pour mieux répondre à la demande grandissante de produits alimentaires issus d’une production durable. Cette conviction l’a amené à jouer un rôle de leader et de facilitateur dans la mise en œuvre du processus d’harmonisation des programmes provinciaux en vue de la création du Plan environnemental national de la ferme (PENF).

Personne-ressource pour les représentants des médias
Victoria Russell
Spécialiste des communications
event@nationalefp.ca
403 219-7906