Réunir les différents acteurs de la chaîne de valeur, de la ferme à la fourchette : le Sommet PENF fait un retour en novembre

Le comité directeur du Plan environnemental national de la ferme (PENF) invite les acteurs de la chaîne de valeur agroalimentaire à prendre part à la deuxième édition annuelle du Sommet PENF qui se tiendra au mois de novembre à Ottawa. À la faveur du soutien sans précédent obtenu lors du sommet PENF de l’an dernier, les participants feront progresser l’élaboration de cette norme nationale destinée à faire le pont entre les pratiques agricoles de développement durable et le besoin grandissant des acheteurs de denrées à l’échelle mondiale de s’approvisionner en ingrédients durables.

Le Plan environnemental de la ferme (PEF) est un outil d’autoévaluation pour l’ensemble de la ferme, utilisé sur une base volontaire, qui aide les exploitants agricoles et de ranch à reconnaître leurs forces en matière d’environnement et à en tirer parti, de même qu’à réduire les risques liés à leurs activités. Le PENF ne se veut pas un programme de substitution, mais plutôt un effort d’harmonisation des programmes PEF existants à l’échelle du pays. Grâce à une norme nationale pilotée par les producteurs, le PENF permettra de procurer aux acheteurs un système uniforme, peu importe l’endroit où ils s’approvisionnent au Canada.

Le Sommet PENF 2017 fournira aux parties prenantes une nouvelle occasion de se rencontrer, d’en savoir davantage sur les progrès réalisés par le comité directeur et de contribuer aux importantes discussions qui orienteront la stratégie d’harmonisation nationale.

« Le PENF profite du succès dont jouit le PEF depuis plus de 20 ans au sein de la communauté des agriculteurs et des éleveurs, soutient Erin Gowriluk, président du Sommet PENF et directeur des relations gouvernementales à l’Alberta Wheat Commission. La crédibilité qu’a acquise le programme PEF a permis d’attirer d’importants acheteurs, mais une norme nationale pavera la voie à un système d’approvisionnement uniforme d’un océan à l’autre, tout en assurant que le processus continue d’être piloté par les producteurs. »

L’élaboration du PENF va bon train grâce au travail effectué sous la supervision d’un comité directeur composé de parties prenantes représentant l’ensemble de la chaîne de valeur agroalimentaire. Quatre sous-comités travaillent à développer un protocole en matière de cueillette et de gestion des données, de normes et de vérification; le tout sera soutenu par des communications exhaustives et la sensibilisation des intervenants. Les participants au Sommet PENF auront l’occasion d’entendre chacun des comités ainsi que des experts dans le domaine, qui rendront compte des progrès réalisés jusqu’ici. Ces entrées en matière permettront aux participants d’amorcer la discussion vers une norme nationale.

« Nous invitons les intervenants du secteur agroalimentaire à se joindre à nous lors du Sommet PENF 2017 afin de prendre part à l’édification de cette solution toute canadienne », ajoute M. Gowriluk.

Les parties prenantes peuvent en apprendre davantage sur le PENF et s’inscrire au Sommet PENF 2017 en visitant le www.nationalefp.ca. Le PENF est toujours heureux d’accueillir de nouveaux intervenants qui désirent s’impliquer dans cette solution innovante conçue au Canada. Les organisations intéressées peuvent communiquer avec les coprésidents Drew Black ou Paul Watson. Visitez www.nationalefp.ca pour voir les intervenants qui s’impliquent déjà.

Contact média :
Victoria Russell
Présidente, comité des communications du PENF
403 219-7906
vrussell@albertawheat.com